Villa Escher

Le projet de quatre villas s’implante en bordure du boulevard Nord, en contrebas des côtes de Chanturgue. Trois approches principales régissent la conception de cette opération : – la construction HQE et HQU de logements en site conflictuel, – la recherche de solutions inventives pour la mixité sociale au sein d’une même construction de “villa”, – l’expérimentation comparative de deux solutions techniques (béton, brique monomur) eu égard à la démarche de développement durable. Ces principes prennent en compte la qualité d’insertion urbaine et architecturale des logements. Le thème de la “Villa Urbaine Durable” relie les trois approches expérimentées. Il s’agit de proposer de grandes maisons de ville, avec des accès différenciés par logement mais conservant l’identité d’une ville pouvant s’adapter à différents types de terrain et s’insérer dans un tissu urbain dense de la périphérie du centre-ville. C’est dans cette approche urbaine et architecturale que sont pertinents les croisements des problématiques du site, de mixité sociale, de choix de matériaux. L’évaluation des exigences HQE a été faite au regard des choix économiques, fonctionnels et architecturaux. La problématique sociale et urbaine est déterminante. La tradition d’un habitat ouvrier “individuel” est une référence importante dans la réflexion esthétique et propre à la ville de Clermont-Ferrand. En parallèle d’une démarche rationnelle et scientifique, la dimension ludique et poétique de la villa doit donner envie de vivre différemment en meilleure harmonie avec la ville et la nature.

Date

2010

Catégories

Urbanisme & habitat

Retour à Nos Métiers | Retour à Architecture Comme