Théâtre Maria Casares à Montreuil

La salle de répétition associée au Centre dramaturgique de la ville de Montreuil se situe à proximité du centre ville. Le projet se développe en trois séquences : le foyer-bar auquel s’associe en étage une petite salle de travail ; les espaces d’accueil, de services et les loges à l’étage, rattachés à la salle ; la salle de répétition et ses annexes. Cette succession s’organise sur le site depuis la rue jusqu’en fond du terrain. S’inscrivant dans un parcellaire existant, le projet reprend le thème des murs à pêches voisins à partir d’un long mur d’alignement qui absorbe la déclivité naturelle. Sur cette ligne directrice viennent s’adosser les trois usages comme une suite logique qui conduit au spectacle. Quatre travées de toitures à double pente recouvrent l’enveloppe de la salle, ancrée sur ce socle, le tout revêtu de cuivre.

Sur la rue, le mur est couronné d’une forte corniche métallique marquant l’entrée. Des percements rythment le long mur suivant les usages internes. La réponse au site s’apparente aux adjonctions arrières des maisons voisines, qui, à partir d’une habitation sur rue, voient se développer des espaces d’atelier sur l’intérieur de l’îlot. Cette même hiérarchie est reproduite mais ici, l’atelier-répétition devient le point fort de la composition. Le projet répond à trois impératifs : s’intégrer dans le quartier et dans les volumes orientés en suivant le principe de reconstruction des anciens parcellaires “paysager” ; offrir des volumes intérieurs de jeu et de services facilement adaptables ; marquer une volonté de renouvellement architectural et culturel qui invite à la fréquentation plus large des lieux théâtraux.

Date

2003

Catégories

Architectes de théâtre

Retour à Nos Métiers | Retour à Architecture Comme