Théâtre d’Yssingeaux

Le théâtre municipal d’Yssingeaux est aménagé dans l’ancienne prison située à l’arrière de l’actuel Hôtel de Ville.

Traité dans un décor “année 50” marqué par un grand décor en staff se refermant sur le cadre de scène, le théâtre devait être réhabilité pour assuré un meilleur confort au public et des capacités convenables d’accueil d’une grande diversité de spectacles. Pour mieux répondre à ces objectifs et résoudre les contraintes du décor sans le détruire, notre projet a été de retourner le sens actuel de la salle et de construire un nouveau gradinage continu. Cette nouvelle disposition autorise :

  • la formation d’un plateau cohérent équipé d’un faux gril mobile ;
  • l’accessibilité directe et efficace des décors par l’arrière scène ;
  • l’accès du public par l’impasse et le jardin propice aux “après spectacles” ;
  • la création d’un nouveau foyer et d’une distribution verticale ;
  • le développement d’une salle continue avec une bonne visibilité acceptant différents aménagements.

Dans cette nouvelle configuration, le décor est conservé et prend un sens nouveau, de cadre de scène il devient conque de la salle.

L’ensemble de l’édifice est conservé dans son architecture extérieure d’ancienne prison. Les murs extérieurs remis en état proposent une homogénéité du bâtiment dont seule l’accessibilité a été modifiée. Le bâtiment retrouve un lien fort avec la ville par l’intermédiaire du jardin d’Ebersberg. Ce renouvellement du parcours doit donner à lire la forme intérieure de la ville et de l’ensemble composé par la mairie et le théâtre. Elle participe du mystère du théâtre et redonne force à l’identité d’origine de l’édifice.

Date

2001

Catégories

Architectes de théâtre, Architectes du patrimoine, Le partage et l'ouverture à la culture

Retour à Nos Métiers | Retour à Architecture Comme