Médiathèque d’Yssingeaux

La Grenette est un bâtiment emblématique au cœur de la ville et témoigne de son histoire. A l’instar des greniers communaux, elle jouit d’une situation urbaine exceptionnelle.

Forte de son architecture sobre et rationnelle, elle a su s’adapter à différents usages et garde un potentiel d’une qualité indéniable.

A l’origine de notre travail : un paradoxe. Le bâtiment conserve sa qualité originelle et appelle à une réhabilitation respectueuse. Un bâtiment culturel regroupant une médiathèque et deux salles de cinéma nécessite une présence et des espaces adaptés.

Plutôt que de les confronter, nous préférons les associer pour inventer un enrichissement mutuel. Profitant de sa position “centrale”, le projet redonne à La Grenette son caractère de halle, de marché.

L’espace accueille naturellement la médiathèque ouverte directement sur la ville sur les trois premiers niveaux. Sur les étages supérieurs, les salles de cinéma apparaissent au sein d’une nouvelle toiture.

Des volumes différenciés créent une composition mesurée. Le cuivre vient unifier cette nouvelle volumétrie telle une “réduction urbaine” précieuse, expressive et valorisante. Cette intervention volontaire conjugue la valeur patrimoniale du bâtiment et l’expressivité nécessaire à la réussite d’un projet culturel. Il ne s’agit donc plus d’un projet bipolaire mais plutôt d’une mise en complicité qui ferait de “La Grenette” un lieu d’échange transversal. Le paradoxe initial devient une force. La Grenette revit. Elle retrouve sa fonction originelle : elle conserve, alimente et anime à nouveau la vie yssingelaise.

Date

2014

Catégories

Architectes du patrimoine, Le partage et l'ouverture à la culture, Les inventions constructives, Programmes rares

Retour à Nos Métiers | Retour à Architecture Comme