Centre Mondial de la Paix Verdun

Le centre historique de Verdun s’apparente à l’Acropole : colline de monuments additionnés, rocher construit de remparts, terrasse sur le monde… tel une image emblématique de la ville. Le thème de la paix renforce cette vision du site, qui fait d’un lieu la mémoire d’une idée. Les jardins, les terrasses, les remparts ou le cloître sont là pour évoquer ce qu’il faut de paradis… Notre projet vise à renforcer cette connivence entre le site et le thème : un métissage composé d’édifices et de jardins accrochés au même rempart. Pour cela, nous effaçons la muraille du séminaire pour ouvrir une fenêtre sur la ville et redonner au cloître et au bâtiment du chapitre ses proportions d’origine par rapport à la cathédrale.

Ainsi, les terrasses de la paix deviennent le lieu majeur qui conduit de la ville aux jardins. La paix ne peut être signifiée par une architecture fermée, mais trouve sa juste expression dans l’image des espaces publics.

Le Centre Mondial de la Paix est constitué de trois entités distinctes : le musée de la paix, le centre international de rencontres, la division scientifique et culturelle. Le site, l’histoire, l’architecture concourent à restituer un cadre ouvert sur la ville, approprié au caractère collectif du Centre Mondial de la Paix. L’opération de restauration et de construction ne cherche pas de coup d’éclat, mais plutôt, au rythme des jardins, la lente mais sûre constitution de lieux correspondant à l’échange et à la vie commune.

Date

2016

Catégories

Architectes du patrimoine, Le partage et l'ouverture à la culture, Programmes rares

Retour à Nos Métiers | Retour à Architecture Comme