Funérarium de Martigues

Le centre funéraire municipal a été construit sur une parcelle paysagée de 8 000 m², propriété de la Ville de Martigues. Le choix de l’implantation à côté du cimetière de Réveilla a été guidé par les facilités d’accès pour les familles et les opérateurs funéraires ainsi que la proximité de l’espace cinéraire.

La sobriété comme ligne architecturale.

En refusant tous les effets, en utilisant les formes traditionnelles et communes, la sobriété des lignes et des formes employées vise à protéger l’importance des instants qu’accueille le centre funéraire.

La sobriété pour traduire la volonté de rassembler en ce lieu toutes les cultures. En effet, les diverses interprétations de la mort doivent pouvoir être accueillies, tant au niveau des symboles que des rites qui les accompagnent.
Ces différences constituent la principale richesse de cet équipement ; leur respect mutuel, la garantie de sa cohérence.

Association de deux thèmes pour rassembler cette variété :
La nature, en profitant de la qualité du site, des ouvertures sur les vues et des espaces boisés.
La maison, parce qu’elle reste l’image la plus évidente, la plus commune et la plus personnelle de la demeure.

Un projet comme forme archétypale qui met l’accent sur la construction de la salle de cérémonie et sur l’appropriation du paysage.

Chaque instant, chaque geste prend une autre dimension face à la mort d’un proche, à ce titre l’ambiance, le confort et le fonctionnement du centre funéraire doivent être irréprochables. Le centre porte ici trois attentions particulières :
Aux défunts, que l’on doit savoir respectés.
Aux visiteurs, en ménageant des conditions particulières de recueillement et des possibilités de rassemblement et de partage.
Au personnel, qui doit trouver l’efficacité d’un outil pour accomplir quotidiennement une mission souvent éprouvante.

La simplicité du projet reste sa 1ière qualité esthétique et symbolique.

Date

2007

Catégories

L'attention aux personnes, L'évolution des rites et du monde, Programmes rares

Retour à Nos Métiers | Retour à Architecture Comme